L’équipe de Guyancourt jouait son 1er match de N4, contre la forte équipe du Petit Pouchet. Pour résister aux assauts adversaires, une solide configuration 3-2-3 était mise en place, avec :

  • Philippe, Farhad et Antoine en défense face aux forts joueurs d’attaque adversaires
  • James et Damien en milieu de terrain
  • Mohammed, Francis et Sylvain en attaque

Le match est lancé à 14h15 par le tout nouvel Arbitre Fédéral Club : Farhad !

A l’attaque au n°7 avec les Blancs, Francis marque à la culotte le fou adverse venu dans son camp et s’apprête à le repousser avec 13.h3,...

...mais laisse ainsi pénétrer un dangereux cavalier noir au centre : 13…Cd4 qui menace la dame. Francis est contraint d’échanger les cavaliers en f5, de lâcher un pion, et se retrouve, avec un pion f isolé très faible, en position de défense…

Il continue de mettre la pression sur son adversaire, mais commet une faute à la 27e devant le but adverse. Coup franc pour l’adversaire qui gagne une tour, avant un tir cadré imparable à la 35e. Abandon.

Guyancourt 0 - Le Petit Pouchet 1

En défense au n°1 avec les Blancs, Philippe a fort à faire face à un jeune brillant attaquant (plus de 2000 Elo…). Mais trois cases faibles dans la structure des pions blancs ?

Aussitôt un cavalier s’introduit sur la case faible centrale (13…Ced4), d’où il contrôle les 2 autres. Seul le retour défensif du fou 14.Fd1 permettait de garder encore le contrôle des 2 faiblesses. Après 14.Fg2 Cb3, Philippe perd la qualité. Défense jusqu’au bout, mais impossible d’éviter la marque adverse, à la 38e.

Guyancourt 0 - Le Petit Pouchet 2

A l’attaque au n°8 avec les Noirs, Sylvain a fort à faire face à un adversaire qui ne le lâche pas d’un pied. Sylvain laisse cependant passer une première occasion en ratant un tir croisé à la 14e :

14…Fxb2, plutôt que l’immédiat 14…Dxd6, gagnait un pion et, menaçant la tour adverse, permettait au fou de revenir tranquillement en g7 avant de prendre en d6 !

En 2e mi-temps après la 40e, Sylvain profite d’une erreur de placement de son adversaire, qui vient d’abandonner le contrôle de d5 :

43…Dd5! et le gardien blanc se retrouve d’un seul coup sans défense face au tir pleine lucarne sur l’aile-roi.

But de Sylvain à la 52e, qui ouvre le score pour Guyancourt !

Guyancourt 1 - Le Petit Pouchet 2

En défense au n°2 avec les Noirs, Farhad fait lui aussi face à un jeune brillant attaquant (plus de 2000 Elo…). Lequel fait un 1er tir à la 14e sur le petit roque noir : 14.Fxh6 sur le poteau !

14… Cd7 permet de repousser l’attaque, mais semble compliqué à jouer avec la menace 15.Dg4 … Farhad choisit de répondre 14…Cg6, mais après 15.Txf6 gxf6 16.Fxf8 Rxf8, les Noirs ont un pion de moins et une structure de pions inférieure,  face à un pion passé blanc…

Belle défense de Farhad qui repousse les assauts adversaires et retrouve une position égale après l’échange des dames à la 22e.

Mais nouvelle attaque des Blancs dès la 25e, qui installent une tour 25.Th7 devant le but en 7e rangée !

Le roi noir est surchargé, défendant d’une part le pion c5, d’autre part le fou d7, les Blancs menaçant 26.Cxc5 Rxc5 27.Txd7. D’où le choix de Farhad de 25…Td8. Mais meilleur était le retour défensif 25…Fe8 car après 26.Tf7, les Noirs doivent abandonner un pion.

Difficile ensuite d'éviter la marque adversaire, qui arrive à la 55e.

Guyancourt 1 - Le Petit Pouchet 3

Bien qu’en défense au n°3, avec les Blancs, Antoine qui avait la maitrise du ballon tente un tir croisé à la 14e (14.Fxf7+) au lieu de poursuivre son plan initial (échange des fous de cases noires en g7, grand roque, une tour sur la colonne g et poussée de pions sur l’aile roi).

Tir stoppé sans encombre par les Noirs, et Antoine se retrouve, avec une tour et pion contre cavalier et fou, dans une position défensive plus difficile.

Et mauvais choix stratégique d’Antoine qui, poursuivant par l’échange au centre des cavaliers (18.Cd5), se retrouvant avec un pion esseulé en d5, qui sera bientôt perdu…

Marque de l’équipe adverse au 40e

Guyancourt 1 - Le Petit Pouchet 4

Avec ce 4e but, plus de victoire possible pour Guyancourt, et il semble que le gain de la rencontre aille facilement au Petit Pouchet… Mais les milieux de terrain et un attaquant sont toujours en course…

En milieu de terrain défensif au n°4 avec les Noirs, James repousse coup sur coup toutes les tentatives de pénétration adverse dans son camp. Lequel adversaire, en zeitnot avant la mi-temps, s’épuise… jusqu’à commettre une première faute à la 39e. Car après 39.Ce5, James gagne un précieux pion central ! (…Fxe5 40.dxe5 Txe6 41.exf6 Txf6)

La finale qui s’ensuit bascule plusieurs fois entre nulle et avantage Noirs.

Mais une fois son roi installé en e5, James n’a plus qu’à transformer son pion de plus en pion passé, et l’accompagne tranquillement jusqu’au but adverse, vide de défenseur ! But de Guyancourt à la 60e !

Guyancourt 2 - Le Petit Pouchet 4

A l’attaque au n°6 avec les Noirs, Mohammed drible avec succès son adversaire et gagne rapidement un, puis deux pions. En position de force, il tente d’échanger les pièces lourdes (dame et 2 tours) pour conclure.

Mais son adversaire esquive, et le combat s’éternise… Plus sprinteur que marathonien, Mohammed commence à fatiguer et perd patience devant le but adverse. Première faute de pied à la 38e quand Mohammed part du pied gauche avec 38…De5 au lieu de jouer pied droit 38…b3! Car après 39.cxb3? Txb3!  les Blancs ne peuvent reprendre sous peine de Dxf1# mat !

Après l’échange des dames et d’une tour, nouveau départ fautif pied gauche 56…f4 (qui est encore largement gagnant), alors que le départ pied droit 56…Txc2+! forçait l’abandon (57.Txc2 d3+! regagne la tour et les Blancs n’ont plus aucune défense).

Une erreur de placement de la tour, et Mohammed perd un de ces deux pions d’avance. Son adversaire poursuit habilement et le gain s’envole. Les 2 rois seuls sur le terrain qui s’est vidé signent la nulle à la 81e.

Guyancourt 2 - Le Petit Pouchet 4

Reste encore Damien qui, en milieu défensif au n°5 avec les Blancs, résiste vaillamment aux tentatives d’assaut de son adversaire sur son aile-roi.

Après 2h30 de jeu, au 24e, Damien voit une possibilité d’atteindre le but adverse. Il part balle au pied, dribble au centre 24.Cxe4 dxe4, feinte un tir sur l’aile roi 25.Dd5+! Rh8 et prend son adversaire à contre-pied avec un boulet de canon pleine lucarne sur l’aile-dame 26.Dxa8 ! qui gagne la tour.

Après 26…Fb7, Damien lâche du lest pour faire revenir sa dame sans encombre dans ses lignes, mais les Noirs se relèvent de cette attaque groggy, avec une qualité perdue et deux pions doublés-isolés.

Poursuite solide de Damien, qui gagne au 58e après plus de 4h de jeu !

Guyancourt 3 - Le Petit Pouchet 4

Match perdu, mais de très peu. De bon augure pour l’avenir !